Réformes des rythmes scolaires

Pour l'année 2015 - 2016

L'école St Martin ne passe pas à la réforme des rythmes scolaires et reste sur une semaine de 4 jours de cours.

Comme l'école termine le soir à 16h10 en raison du passage des cars scolaires, il y a 6 jours de rattrapage sur l'année scolaire.

La rentrée est donc avancée au Jeudi 27 Août 2015 pour récupérer 3 jours avant la  date de rentrée effective, et il y a 3 mercredi de rattrapage sur l'année scolaire. 

Voici les principaux éléments qui ont aidé à la prise de décision :

  • Un rallongement de la semaine scolaire avec 5 matinées de classe à suivre et un risque de fatigue notamment pour les plus jeunes.
  • Une mise en place des acticités péri éducatives (NAP) menaçant l’équilibre financier de l’école car l’aide financière de l’état (fond d’amorçage) n’est garanti que pour une année. (avec un coût par enfant estimé à 150 € par enfant)
  • L’organisation des NAP demeurant aussi complexe. (le recrutement d’animateurs pour 3/4h d’activité par jour sur la pause méridienne).

Parallèlement, la municipalité à indiqué que l’accueil du centre de loisir serait ouvert le mercredi matin pour l’année scolaire 2014-2015 permettant aux familles de l’école St Martin de bénéficier d’un mode de garde.

Mais si l’école St Martin reste à 4 jours des modifications seront cependant apportées en septembre.

La fin des cours sera en effet avancée à 16h10 (contre 16h45 actuellement) ceci pour respecter le passage des cars LILA imposé par le conseil général. Perdant 1h de classe par semaine, c’est donc 36h sur l’année soit 6 jours de classe qu’il nous faudra effectuer. Le rattrapage de ces journées pourraient se faire de la façon suivante : un début d’année anticipé fin août et les reste des jours pris sur l’année scolaire (vacances de la Toussaint, mercredis ou samedis matins).

Des éléments sur l’organisation de ces journées restent encore à définir :

  • Les transports scolaires ne fonctionnant pas sur ces 6 journées. L’école mène la réflexion avec les associations de parents pour proposer des alternatives aux familles concernées.
  • Un dialogue est aussi engagé auprès du restaurant scolaire pour assurer les repas des enfants sur ces 6 journées.

La complexité de la mise en place de cette réforme n’a pas rendu la prise de décision facile. Mais c’est la prise en compte de l’intérêt de l’enfant qui est resté au cœur de nos préoccupations.

Cette décision est définitive pour la rentrée prochaine mais pourra être remise en cause, les années futures, en fonction des décisions ministérielles ou de la situation locale.

Cordialement,

Le chef d’établissement Laurent Goupil

The best bookmaker bet365

The Best bookmaker bet365 Bonus